sábado, 1 de octubre de 2011

Lecturas ginebrinas (1). Sobre la teología cero



"Ce que j'affirme, c'est l'intuition que lorsque la présence de Dieu est dénevue une supposition intenable, et lorsque Son absence ne represente plus un poids que l'on ressent de manière bouleversante, certaines dimensions de la pensée et de la créativité ne peuvent plus être atteintes. Et je modifierais l'axiome de Yeats de la forme suivante: aucun homme ne peut lire pleinement, ne peut répondre de manière responsable à l'esthétique, si ´sa chair et ses fibres´ sont à l'aise dans la rationalité sceptique, se sentent bien dans l'immanence et la vérification. Nous devons lire comme si".

George Steiner, Réelles présences. Les arts du sens


"All the while man is referred back.  He cannot create himself.  At no moment can man create himself.  He can but submit to the Creator, to the primal unknown out of which issues the all….  We are not self-contained or self-accomplished.  At every moment we derive from the unknown".

D.H. Lawrence, Reflections on the Death of a Porcupine and Other Essays